Expositions: juge - Hayato Kumi

Les expositions de beauté

Jugements



Premièrement, le juge travaille en comparant chaque chien avec la norme officielle pour le specimen idéale décrite dans cette race. Ces normes, qui décrivent la morphologie et le tempérament, sont fixés par les principales associations de race (FCI, American Kennel Club, etc.). Parmi tous les chiens présentés, le juge choisit ceux qui sont les plus proches de leurs normes respectives.

Cependant, à en juger les chiens en relation avec un estandard, différents juges classés différemment le même chien. Cela est dû à que plusieurs facteurs entrent en jeu, comme le facteur individuel du juge, c'est à dire leur interprétation de la norme, en fonction de son expérience, de son préférences et de l'importance donneé à certains critères au sujet d'autres ou le seul facteur individuel qui résulte de l'appariement du chien et son maître. En plus, il n'y a toujours des animaux dans les mêmes conditions, la température extérieure peut affecter certaines races plus, etc.

Il est souvent utile de voir le juge devant qui sera présenté afin de mieux comprendre leurs préférences et leurs expectatives. Dans tous les cas, il faut bien accepter le résultat à la fin de la compétition, même lorsque l'impossibilité d'obtenir la classification attendue.

Les paramètres utilisés pour définir la qualité d'un chien sont généralement:

- Le typage, c'est à dire toutes les caractéristiques qui font la différence avec les autres races.
- La Harmonie, équilibre. Par exemple, une tête peut être très belle mais ne correspond pas avec le volume nécessaire par la race, par rapport au corps..
- La Personnalité. Le caractère est essentielle. S'il est timide, agressif ou paresseux, il ne pourra pas effectuer la tâche qui est réservée.
- La structure. Il est extrêmement important que le chien possède un squelette et la masse musculaire à correcte. Ces caractéristiques sont examiné en détail, à la fois lorsque l'animal est toujours aussi lorsque ils est déplacé (pas, trot).
- La présentation général du chien, les cheveux, le poids, la coiffure, le nettoyage.

La définition d'un 'bon' chien pourrait être: présenter le plus grand nombre de caractéristiques communes au sexe et à la race, ainsi que d'avoir un tempérament correct, un état ​​de présentation et de formation suffisante pour montrer ses qualités rapidement.

  • EXCELLENT: Elle sera accordée si elle est très proche de la norme et est présentée en excellent état, ayant un ensemble harmonieux, équilibré, classe et trot brillant. La supériorité de ses qualités domine ses petites imperfections mais ont les caractéristiques de leur sexe.
  • TRÉS BON: seulement être accordée aux specimen qui se conforment aux type équilibrées dans ses proportions et soit en bonne condition physique. Ils sont tolérés quelques défauts mineurs, mais pas morphologique.
  • BON: doivent être attribués aux specimen qui présentent les caractéristiques de la race, mais accusant des défauts, à condition qu'ils ne soient pas héritées
  • SUFFISANT: pour les spécimens qui seront conformes au standard, mais sans qualités notoires ou qui ne sont pas en parfaite condition physique
  • DISQUALIFIE: doit être attribué à un chien qui ne correspond pas au type requis par le standard, ce qui montre clairement un comportement différent de la norme ou avoir un comportement agressif, présentent des anomalies testiculaires, qui présentent des défauts dentaires ou des anomalies maxillaires, qui présente imperfection de couleur et/ou pelage ou montre clairement des signes d'albinisme. Il doit être attribué à des chiens qui montrent défauts par decrits au standard de la race.
  • peut pas être jugé: Cette évaluation est attribué à un chien qui ne bouge pas, toujours sauter sur leur guide ou d'essayer de quitter le ring, ce qui rend impossible d'évaluer le déplacement et le mouvement, ou si un chien evite constamment que le juge fait l'examen, et il est impossible d'inspecter la morsure et les dents, l'anatomie et la structure, de la queue ou des testicules, ou l'on peut voir des traces des opérations ou des traitements qui semblent faites avec l'intention pour provoquer un possible trompe. La même chose s'applique si le juge a de bonnes raisons de soupçonner les opérations qui visaient à corriger la condition caractéristique ou d'origine (par exemple paupières, les oreilles, la queue). La raison pour laquelle le chien a reçu une 'ne peut être jugée' doit être indiqué dans le rapport du juge

Les gagnants de la classe ouverte, si le juge l'estime opportun, recevra C.A.C.. À des expositions internationales, on peut donner le C.A.C.I.B.. Le CACIB et CAC ne peut être donne plus d'un chien de premier classe entre les excellent. Le deuxième exemplaire on peut le donner le Réserve C.A.C. et de la Réserve C.A.C.I.B.. Il n'est pas obligatoire donner le C.A.C., C.A.C.I.B. ou les réservations. Ils peuvent être parfaitement désertes.


Suivre