Le Shiba

an image

Ce petit chien fort et rusé comme un renard etait arrivé a l'archipel Nippon il ya plus de 3000 ans. Il est considéré comme l'une des races les plus anciennes du pays. Probablement venu de sud de Chine où vivaient canidés sauvages que lui ressemblaient beaucoup. Après les migrations humaines, il semble que atraversé la Corée avant d'atteindre l'île de Honshu le plus grand de l'archipel japonais.

  Sa mission principale était de chasser, poursuivre le chasse à plumes comme le yamadori, une sorte de faisan, mais aussi de poursuivre le lièvre, le blaireau, le renard. Et malgré sa petite taille, on croit aussi qu'il chassait les sangliers et les ours sauvages. Comme il était le seul chien de cettes régions, ce brave garçon en restant bien pur. De cette façon, il a été plusieurs siècles pendant lesquelles le Shiba Inu n'a pas eu aucun changement, mais par son astuce, amélioré les qualités du chasseur. Les familles étaient fidèles. L'attachement à la race a été transmis de génération en génération. Et si le chien n'occupe pas une position d'importance dans la culture traditionnelle japonaise, le Shiba Inu si etait un élément qu'a été jalousement protégé.

  Pendant 1910-1912 les Japonais se sont intéressés à l'élevage de chiens. Ils ont énuméré leurs races, ont étudié et ont essayé de les préserver. Il a été reconnu qu'elles faisaient partie du patrimoine national. La Protection officielle du Shiba Inu a été déclarée en 1936. Le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale causé des ravages dans la population canine. A la fin de la guerre, le Shiba Inu était sur le point de mourir. Experts de chiens ont fait un effort considérable et ils auriont voyagé dans les villages plus éloigné de l'île de Honshu, pour tenter de trouver des survivants et a partir des spécimens plus caractéristiques, de reconstituer la race. l'opération a été un succès

Dans l'actualité, le Shiba Inu est devenu un des chiens de compagnie le plus populaire du Japain. En un nombre plus modeste est aussi arrivé a Europe.



Suivre